Posté le

onuL’ONU souhaiterait nommer une ambassadrice chargée de représenter l’humanité en cas de contact avec des extra-terrestres. Voilà le scoop que présentaient des quotidiens britanniques dimanche et lundi.  L’heureuse élue serait Mazlan Othman, une astrophysicienne Malaisienne aujourd’hui à la tête du Bureau des Affaires spatiales de l’ONU, l’Unoosa. Celle-ci a déclaré il y a peu que , «La recherche continue de communication extraterrestre, menée par plusieurs entités, porte l’espoir qu’un jour l’homme reçoive des signaux émis par des extraterrestres. Nous devrions avoir une réponse coordonnée qui prenne en compte toutes les sensibilités liées à ce sujet. L’ONU est un organe prêt à l’emploi pour une telle coordination ».
Récemment, des scientifiques affirmaient d’ailleurs qu’une rencontre extra-terrestre ne saurait tarder. Interrogé par la BBC le professeur de science spatiale John Zarnecki détaille cette future rencontre, « Il est peu probable que des extraterrestres apparaissent soudainement à Guildford, à Manchester ou ailleurs. Le contact pourrait surtout d’avoir lieu à travers des signaux radio, car cette dernière décennie, nous avons découvert environ 500 planètes en orbite autour d’étoiles comme le soleil. Il n’est donc plus fantaisiste d’imaginer une possible présence de vie sur d’autres planètes ».
Malheureusement pour ceux qui se voyaient déjà travailler dans ce bureau aux côtés de Mazlan Othman, l’ONU a démenti ce matin cette information, qui est une « absurdité ». Dans un communiqué, l’Unoosa indique que « La mission du Bureau pour les affaires spatiales est définie par l’Assemblée générale des Nations Unies et il n’y a pas de projet de modifier la mission actuelle ». La dépêche rappelle entre autres certains des objectifs réels de l’Unoosa, à savoir stopper la course aux armements spatiaux et mettre au point des programmes d’aide à l’accès aux technologies spatiales.

Sandrine Magne

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*